Un trek dans la nature birmane

Récemment 2 membres de l’équipe Gulliver ont testé pour vous le trek de 2 jours et demi reliant Kalaw au Lac Inle : retour sur cette aventure de 56 km.

Au cours de mes différents voyages à travers le pays, j’ai pu rencontrer bon nombre d’ethnies différentes, avec leurs coutumes, leurs traditions et leurs costumes traditionnels.

birmane-1

JOUR 1 – 19 km

Tout commence à Kalaw, cette petite ville perdue dans les montagnes. De là, le responsable local vient nous montrer l’itinéraire sur une carte et nous donne toutes les informations nécessaires. Le lendemain, nous partons de l’hôtel dans la matinée, accompagnées de notre guide. Sounar (prononcez “So Nice” comme il l’aime), parle anglais et a le rire facile. Après un bref arrêt pour acheter nos K-way, nous nous mettons en route, c’est parti pour 3 jours d’évasion !

C’est la montagne que l’on escalade ce matin, et la forêt que l’on traverse. Les paysages sont sublimes et la vue saisissante. Notre guide s’arrête fréquemment : après des montées difficiles pour récupérer, mais aussi pour nous montrer et nous raconter des anecdotes sur la nature qui nous entoure. Il semble tout droit sorti de « Vendredi ou la vie sauvage » !

Le midi, nous nous arrêtons pour déjeuner sur une table de bois extérieure surplombant la montagne. Il fait bon de se restaurer à l’ombre et de se reposer. Nous rencontrons un couple d’allemands et décidons d’un commun accord de regrouper nos deux treks pour n’en faire plus qu’un.

Nous reprenons la route sous un soleil tapant et buvons plus de bouteilles d’eau que nous ne pouvons en compter. Sur la route, nous aurons également l’occasion de tester le Cheroot, sorte de petit cigare birman, qui n’est franchement pas mauvais.

birmane-2

En fin d’après-midi, nous arrivons dans un petit village peuplé de l’ethnie Pao: c’est là que nous passerons la nuit. L’une des familles nous a en effet préparé des lits sur lesquels nous posons nos affaires avant d’aller manger dans une petite maison typique. C’est un cuisinier birman, qui nous suivra d’ailleurs pendant toute la durée du trek, qui nous a préparé un délicieux curry aux cacahuètes, et autres accompagnements. Nous sommes réellement surprises par la qualité du repas et nous quittons la table repues. Pour finir cette première journée en beauté, notre guide nous propose de nous installer autour d’un feu de camp. Il nous raconte les légendes de cette ethnie, que nous écoutons attentivement, puis nous allons nous coucher, épuisées.

JOUR 2 – 21 km

Après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner copieux (pancakes!), nous repartons, accompagnées de nos tout nouveaux coups de soleil. Aujourd’hui, le terrain est bien plus plat qu’hier : traversée de champs, ponts en bambou et plaines. Nous nous arrêtons pour déjeuner le long d’un cours d’eau, dans lequel nous avons l’opportunité de nous baigner, mais attention aux regards indiscrets (mais pas méchants) des habitants du coin !

birmane-3

Arrivée en fin d’après-midi dans le monastère où nous dormirons. Il y fait frais. Nous installons les matelas mis à disposition et les couvertures. Ensuite, nous allons assister au coucher de soleil sur la colline d’en face, et rentrons manger. Après avoir insisté nos deux guides se joignent à nous pour le repas, ce qui les réjouit bien qu’ils restent embarrassés.

Sounar (notre guide) nous raconte quelques histoires puis nous propose d’essayer la méditation, ce que nous acceptons tous avec plaisir. Il nous apporte quelques explications sur la religion bouddhiste et sur la manière de méditer, puis nous fermons tous les yeux et méditons pendant 10 minutes. Une réelle expérience enrichissante suite à laquelle nous allons nous coucher non loin des moines.

JOUR 3 – 16 km

Et voilà déjà notre troisième et dernier jour de trek ! Nous marchons à travers des paysages magnifiques, nos préférés depuis le début du trek (choix difficile avec les montagnes du J1!). Autant vous dire que les appareils photos sont de sortie pour immortaliser ces chemins de terre d’ocre.

birmane-4

Il y a moins de distance à parcourir aujourd’hui et l’ambiance est totalement détendue, voire déjà nostalgique… Puis nous voilà arrivées à Indein, où nous nous accordons un repos bien mérité, accompagné d’un repas et d’une boisson fraîche.

Enfin, il nous faut dire au revoir à nos compagnons de voyage et à notre guide… Finalement, nous avons tellement apprécié ces trois jours hors du temps que nous aurions continué volontiers!

Que vous soyez un pro de la randonnée ou qu’il s’agisse de votre première fois, ce trek vous plaira à coup sûr ! Entre paysages magnifiques et rencontres étonnantes, laissez vous aller dans la nature birmane…