Les nats et esprits

Les nats sont des esprits : ceux de personnes connues, mortes brutalement. Les causes de leur mort expliquent leur existence future. Ils errent ici-bas sous une forme désincarnée et sont un peu partout.

Le culte des nats vise à apaiser les âmes errantes des personnes tuées. Un sanctuaire, appelé « maison des esprits » est souvent créé pour les fixer à un endroit et mettre fin à leurs errances et attirer leur faveur. Une fois sédentarisé, le nat devient un protecteur de sa région, et l’objet d’un culte de la part des habitants afin de repousser le mauvais sort : offrande de fleurs, nourriture, vêtements et fêtes périodiques (nat pwè).

Le bouddhisme et le culte des nats coexistent aujourd’hui. Le bouddhisme prend en charge les vies futures et les nats les préoccupations de la vie quotidienne. Une mauvaise action peut être corrigée par des offrandes à Thag Yamin qui tient le livre des bonnes actions (un livre aux feuilles d’or) et le livre des mauvaises actions (un livre en peau de chien). L’étudiant fera ses offrandes à Thurathati, le nat chargé de l’étude.

Mahagiri, « le seigneur de la grande montagne dans la maison » (nat de la maison) est l’un des plus anciens et des plus vénérés. Il est souvent représenté par une grosse noix de coco recouverte d’un turban rouge. La plupart des Nats possèdent leur sanctuaire dans les Payas, qui sont honorés lors de pèlerinages ou lors de la pleine lune.

Les Nats Pwè sont des cérémonies bruyantes au cours desquelles sont évoqués les Nats. Ces derniers peuvent s’incarner durant la fête par l’intermédiaire d’un Nat-gadaw, médium souvent féminin ou travesti en femme.

Les vingt-deux nats datant du règne d’Anawratha sont les suivants

  • Thag Yamin, roi des nats, parfois appelé Sakka (Indra dans la mythologie hindoue)
  • Nga Tin De ou Min Mahagiri, le seigneur de la Grande Montagne.
  • Shwemyethana, la soeur de Nga Tin De, la princesse au visage doré.
  • La dame aux flancs dorés.
  • La dame trois fois belle
  • La petite dame à la flûte
  • Le seigneur brun du plein Sud
  • Le seigneur blanc du Sud
  • Le seigneur du parasol blanc
  • La mère royale (du précédent)
  • Le seigneur unique de Pareim-ma
  • L’aîné de l’or inférieur
  • Le benjamin de l’or inférieur
  • Le seigneur grand-père de Mandalay
  • La dame aux jambes arquées
  • Le vieil homme auprès du banyan solitaire
  • Le seigneur Sithu
  • Le seigneur du rythme
  • Le courageux seigneur Kyawsa
  • Le capitaine de la grande armée Aungswa
  • Le cadet royal
  • Sa mère, la dame aux paroles d’or.

Les quinze nats postérieurs au règne d’Anawratha sont les suivants:

  • Le seigneur des cinq éléphants
  • Le seigneur-roi, maître de la justice
  • Maung Po Tu
  • La reine du Palais occidental
  • Le seigneur d’Aungpinle, maître des éléphants blancs
  • La dame inclinée
  • Nawratha le doré
  • le vaillant seigneur Aung Din
  • Le jeune seigneur blanc
  • Le seigneur débutant
  • Tabinshweti
  • La dame du Nord
  • Le seigneur Minh Kaung de Toungoo
  • Le secrétaire royal
  • Le roi de Chiengmai